Walk Over ou forfait ?

WO est un acronyme anglais pour "Walk Over". Cela signifie "traverser".

En fait, cela sinifie qu'un joueur traverse un tour dans le tableau sans avoir besoin de jouer.

On peut également dire qu'il "gagne par forfait", bien que cela soit un abus de langage (il n'y a pas eu match !).

Enregistrement du forfait

Le forfait (ou WO) est systématiquement enregistré, car il s'agit de la simple transcription de la réalité : le "vainqueur" passe un tour sans jouer.

Un certificat médical, un justificatif de déplacement professionnel ou même un décès n'y changeront rien.

Il est à noter qu'on enregistre un forfait (ou WO) dans tous les cas où il n'y a pas eu match. Donc, si un joueur se blesse pendant l'échauffement, il est déclaré "forfait" car le match n'a même pas commencé !

A quoi sert de justifier un WO ?

On l'a expliqué juste avant : le WO est quoi qu'il arrive enregistré. Mais tout ne s'arrête pas là. En effet, tout joueur doit justifier de son forfait : que ce soit pour raison médicale (un certificat du médecin), professionelle (justificatif de déplacement) voire plus triste (certificat de décès).

Un joueur qui ne justifie pas son forfait s'expose à des poursuites disciplinaires (via une fiche de pénalité, établie par le Juge-Arbitre). Suivant les cas de figures et la gravité des faits, il encourera du simple avertissement jusqu'à l'interdiction de participer à des compétitions pendant un certain temps.

Le scénario catastrophe

Prenez conscience qu'une compétition suppose une grosse organisation. Il faut prendre en compte les indisponibilités des joueurs, gérer les permanences, résoudre tout un tas de problèmes.

Alors imaginez le scénario suivant :

Le soir de la permanence, votre adversaire vous attend vainement alors qu'il a fait de la route pour venir et s'est arrangé pour faire garder son enfant... forcément, le Juge-Arbitre risque de ne pas du tout apprécier votre forfait non-prévenu ! De plus vous n'avez pas payé votre inscription... et comble du comble, le Juge-Arbitre se renseigne et apprend que vous jouez le même soir à un autre tournoi.

Là, c'est la fiche de pénalité garantie !

Peut-être n'aviez-vous pas fait attention que les deux tournois auxquels vous vous êtes inscrit(e) allaient coïncider. L'erreur est humaine... mais n'hésitez pas à vous confier le plus tôt possible au Juge-Arbitre. Il trouvera peut-être une solution (un remplaçant ?). Mais même s'il ne peut rien arranger, il pourra au moins prévenir votre adversaire et lui éviter de gaspiller sa soirée.

Un WO, ça va... 5 WO bonjour les dégâts !

Actuellement, le système de calcul des points tolère 2 WO sans aucune pénalité.

Par contre, dès le 3ème WO, vous êtes "gratifié" d'une défaite à échelon inférieur dans votre palmarès.

Et si vous poussez à 5 WO, on vous calculera votre classement en fin d'année... et on vous retirera un échelon !

Sur le principe, on considère donc que jusqu'à 2 WO par saison, "ça arrive".

Le règlement de l'inscription est toujours dû

Que vous ayiez joué ou pas, le règlement de l'inscription est obligatoire.

N'oubliez pas que le Juge-Arbitre a pris du temps pour établir ses tableaux en fonction de l'effectif dont vous faites partie.

Les bénévoles du club s'organisent pour assurer les permanences pour le tournoi.

Et peut-être que le comité de tournoi a dû refuser des inscriptions... dans ce cas, votre forfait non payé serait un réel manque à gagner !

Les tournois sont un moyen pour les clubs de fonctionner : sans ces tournois, beaucoup de clubs devraient revoir leurs cotisations à la hausse. Le non respect du paiement de votre inscription les met en danger.